J'ai appris il y a peu que Madame VOYNET, qui se fait fort d'être maire de MONTREUIL d'où elle a bouté les communistes en 2008, avec l'aide certes de la droite et des socialistes, a décidé de débaptiser la place Benoît FRACHON.

Je rappelle que Monsieur FRACHON fut longtemps secrétaire général de la CGT et membre de la direction du Parti Communiste Français quand celui-ci ne s'était pas fondu dans la gauche et était le 1er parti de France.

Il fut aussi l'un des responsables du Parti Communiste clandestin sous l'occupation allemande.

Il est évident que cette épuration à la VOYNET ne peut que réjouir la droite et le Parti Socialiste.

Mais en même temps cela montre que l'union entre ces forces qui se prétendent encore de gauche est une pure illusion car elles n'ont pas un même projet, une même idéologie , une même orientation, sinon celui de battre Nicolas SARKOZY  en 2012.