CHANGER LE SYSTEME ELCTORAL POUR QU'IL SOIT A LA FOIS LA REPRESENTATION DU PAYS REEL ET QU'IL PERMETTE LA MISE EN OEUVRE DE LA POLITIQUE DE LA MAJORITE.

Il est clair que notre système électoral a besoin d'être réformé et pas seulement à la marge. Car on voit les effets pervers du système actuel avec notamment le cas des éléctions régionales qui aboutit au fait qu'un parti minoritaire dans le pays contrôle la quasi totalité des régions françaises alors qu'il n'a pas la majorité absolue et quelquefois ni même relative.

Pourquoi ne pas revenir par exemple au système pour les régionales qui existait jusqu'en 1998 avec des éléctions à la proportionnelle à un seul tour et qui aurait abouti à ce que le PS n'ait que 10 régions.

Concernant les législatives une proposition est faite consistant à ne garder au 2éme tour que les 2 candidats ayant obtenu le plus de voix au premier tour.

Cette proposition est intéressante mais pourquoi ne pas aller plus loin et instituer le scrutin uninominal à un tour comme cela se fait en Grande-Bretagne pour les législatives, ce scrutin ayant pour avantage de dégager clairement une majorité et d'amplifier largement l'évolution dans un sens ou dans autre du corps éléctoral.

On peut aussi envisager une autre piste, celle du scrutin à la proportionnelle intégrale qui pourrait par exemple emporter l'adhésion de certains partis de gauche comme le PC ou de droite comme le FN.

On ne peut continuer à fonctionner avec des scrutins manipulateurs comme ceux qui existent pour les élections régionales ou les élections municipales pour les grandes villes qui sont un mixage entre scrutin majoritaire à deux tours et la proportionnelle qui sont injustes.

En effet on agrège par ce système injuste des partis qui seuls sont minoritaires et en désaccord entre eux sur le plan national( par exemple FN, PC,PS, VERTS,NPA) mais cette agrégation permet de battre dans les régions ou les villes le ou les partis majoritaires dans le pays réél, en l'occurence le Mouvement Populaire qui a gagné les présidentielles et les législatives qui sont les éléctions fondamentales pour notre pays.

En effet ce ne sont pas les Régions ou les Municipalités qui détiennent la souveraineté nationale et elles n'ont n'ont pas à diriger le pays puisque ce rôle revient à l'Asemblée Nationale , au Gouvernement  et au Président de la République qui du fait de son élection au suffrage universel et de la constitution  a un rôle prééminent.