LA COTE DU PRESIDENT EN AUGMENTATION DE 4 POINTS

Et si Nicolas Sarkozy avait eu raison de remettre la question de la sécurité au coeur de son action ?

A en croire les résultats du dernier baromètre TNS Sofres-Logica pour Le Figaro Magazine, le pari, risqué, du président de la République est en passe de se révéler payant.

Le chef de l'Etat voit sa cote remonter de 4 points.

Il faut revenir au lendemain des élections européennes pour constater une hausse plus importante de sa courbe de confiance.

En déclarant la «guerre contre les trafiquants et les délinquants» dans son discours de Grenoble le 30 juillet, le chef de l'Etat a réussi à se faire entendre des catégories de la population qui s'étaient éloignées de lui depuis quelques mois : ouvriers (+3 points), professions intermédiaires (+7), retraités (+7).

Elément supplémentaire pour mettre cette remontée sur le compte de l'offensive sécuritaire, les hausses des cotes de confiance des ministres de l'Intérieur et de l'Immigration.

Brice Hortefeux (+4) et Eric Besson (+5) grimpent dans le baromètre, principalement chez les sympathisants de droite (+8 pour Hortefeux et +10 pour Besson).

Visiblement, le message semble prendre aussi à gauche puisque tous les deux gagnent des points (+2) chez les sympathisants de cette sensibilité.

Enfin, Dominique de Villepin ne profite pas de la charge virulente qu'il a lancée contre la politique du gouvernement («une tache de honte sur notre drapeau») puisqu'il perd un point ce mois-ci.

  Voir  le site du Figaro 20100902